GOSSIPEMENT FOOT
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur le football

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Sur le football   Jeu 13 Nov - 1:25



La parole est à la Défense de William Gallas
En collaboration avec Christine Kelly

William Gallas, accompagné par Christine Kelly, nous raconte son parcours, de Villeneuve la Garenne ou il débuta, à Londres où il est aujourd’hui Capitaine d’Arsenal. Un itinéraire riche en rencontres et un message d’espoir à l’adresse des jeunes.

En bref :


Sur un terrain de football, William Gallas est un cauchemar pour les attaquants adverses. Mais côté jardin, se révèle un garçon discret, voire secret. Qui connaît l’itinéraire semé d’embûches de celui que l’on présentait, à ses débuts, comme le“Tigana” de Villeneuve-la-Garenne ?

A treize ans, il se sépare de ses parents rentrés en Guadeloupe et entreprend une formation à l’Institut national du football (INF), à Clairefontaine. Le jeune et énergique attaquant pétri de talent ne marque pas assez debuts ? Il devient un redoutable défenseur. On suit son parcours à Caen où il passe professionnel, à l’OM où il s’affirme, à Chelsea qui le fait star et enfin à Arsenal où il hérite du brassard de capitaine.

Gallas, qui a joué avec les meilleurs en club comme en équipe de France, évoque ses relations avec quelques monstres sacrés : Marcel Desailly, son "grand frère", Zinédine Zidane, dont il loue l’élégance, José Mourinho, son coach à Chelsea auquel il s’opposa sans faiblir. Et pour la première fois, William Gallas revient sur le conflit de générations qui a sapé le moral des Bleus lors de l’Euro 2008. Dans cette autobiographie riche d’une sensibilité pudique, l’international raconte comment il s’est forgé cette rage de vaincre qui lui a permis d’arriver au sommet. Il adresse aussi un message d’espoir à tous les jeunes qui, comme lui, rêvent de réussir en dépassant leur condition.

Les auteurs
William Gallas, 31 ans, est l’un des meilleurs arrières centraux du monde.Capitaine dans son club, Arsenal, c’est également un pilier de l’équipe de France.

Christine Kelly est journaliste à LCI. Elle a déjà publié L’affaire Flactif chez Calmann-Lévy (2006) et une biographie, Francois Fillon, le secret et l’ambition, aux éditions du Moment (2007).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Mer 19 Nov - 22:36

Alors que la saison des prix littéraires touche à sa fin, la rédaction du site lesdessousdusport.fr a décidé de récompenser les livres de sport pour le meilleur et surtout pour le pire.

Prix Coup de boule du livre le plus insultant envers Zidane
Une forte participation cette année (le livre de Petit, La Face cachée de L’Equipe de David Garcia, la biographie de Besma Lahouri), mais un seul vainqueur : Vous n’allez pas me croire (éditions Prolongations) du joueur du PSG Jérôme Rothen, qui trône dans les meilleures ventes livre depuis un mois.

Prix Harald Schumacher du livre le plus assassin
Le livre du journaliste David Garcia La Face cachée de L’Equipe (Danger public), une enquête acide sur notre quotidien sportif préféré, remporte les faveurs du jury. La direction du Groupe Amaury (propriétaire de L’Equipe) n’a pas souhaité commenter cette récompense. Le livre n’a pas connu le même succès que La Face cachée du monde, mais se tire la bourre depuis début octobre avec le Rothen dans les meilleures ventes.

Prix Canal+ du livre le plus cire-pompe
Une victoire éclatante de la biographie de Raymond Domenech (éditions du Moment) écrite par Joël Domenighetti, journaliste à la rubrique foot de L’Equipe. L’ouvrage atteint péniblement les 1 500 exemplaires.


Prix Jean-Michel Aulas du livre qui s’est le mieux vendu
C’est le témoignage A fleur de peau (éditions Prolongations, celles du groupe L’Equipe) d’Emmanuel Petit, qui l’emporte avec près de 48 000 exemplaires écoulés. Il devance nettement au palmarès le livre d’entretiens de Luis Fernandez : Luis contre attaque (Hugo & Cie), qui atteint tout de même les 30 000 ventes.

Prix José Touré du récit de footballeur le plus sex, drugs & rock’n’roll
Ce sont à nouveau les confessions d’Emmanuel Petit qui sont récompensées : l’ex-joueur d’Arsenal se plaisant à raconter sa lente descente aux enfers après le titre de 1998.

Prix Prison Break du futur taulard
Face à l’absence de concurrence, Rolland Courbis s’assure une victoire aisée. Son Pourquoi mentir a malheureusement déçu son éditeur Robert Laffont qui espérait en écouler 100 000 exemplaires. Au final, le livre dépasse difficilement les 20 000.

Prix Nelson Montfort de la plus mauvaise traduction
Là encore un prix décerné à l’unanimité au Comment truquer un match de foot de l’anglais Declan Hill (éditions Florent Massot). Un livre très intéressant qui révèle la part grandissante qu’ont pris les paris truqués dans le football, mais truffé de fautes et si mal traduit qu’il en devient indigeste. Le public ne s’y est d’ailleurs pas trompé : le livre n’a pas dépassé les 5 000 exemplaires.

Prix Michel Moulin de la plus grosse déception
C’est l’enquête infructueuse de Besma Lahouri sur Zidane chez Flammarion, annoncée à grand renfort de publicités (notamment autour du supposé vol de manuscrit) qui l’emporte. Avec cependant ce bémol du jury : difficile, sinon impossible d’enquêter sur des sujets aussi brulants que le dopage dans le football, surtout s'il concerne des stars françaises. Le livre a malgré tout atteint les 18 000 exemplaires.

Prix Djibril Cissé du livre le plus narcissique
Dans un secteur très concurrentiel, l’autobiographie de Vikash Dhorasso qui vient juste de sortir chez Calmann Lévy a marqué les esprits. L’ex-Parisien persiste à se penser victime d’une cabale pour « délit de sale gueule » , qui aurait expliqué sa mise au placard lors de la Coupe du monde 2006.


Prix Marie-Odile Amaury du livre dont on est obligé de parler à L’Equipe
Depuis plusieurs semaines, le livre de l’ex-président du PSG Alain Cayzac Passion impossible truste les pages de pub de L’Equipe ou du Parisien et bénéficie d‘articles trop élogieux pour être honnêtes. D’autant plus étonnant qu’il n’est pas publié par les éditions Prolongations (même groupe que L’Equipe), mais par celles du Moment. En réalité, le groupe Amaury oublie de préciser qu’Alain Cayzac n’est autre que son administrateur, ce qui explique ce traitement de faveur, digne de l’ancien régime soviétique.

source: les dessous du sport

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Sam 29 Nov - 22:33



Un livre de Jérôme Jessel, grand reporter à VSD, nous en apprend en effet de belles sur la vie sexuelle des stars du foot.


Dans « Sexus Footballisticus » (Editions Danger Public), le
journaliste nous donne en effet une image peu reluisante du
comportement des joueurs les plus en vue, entre orgies, enfants cachés
et demandes de reconnaissance en paternité.


« Ces joueurs qui peuvent être millionnaires à 25 ans sont de
grands enfants gâtés, explique le reporter au journal Ouest-France.
Consommateurs effrénés, ils mettent voitures, bijoux, gadgets
électroniques et femmes sur le même plan. On en change, on se les
prête. E le recours à des prostituées pour des parties fines est
fréquent. Y compris en équipe nationale. »


Le journaliste affirme ainsi avoir assisté à une fête organisée pour les 27 ans de Ronaldo.


« On s’immisce dans le fête du Brésilien, dans son quartier
résidentiel et là, c’est une vision incroyable, un décor à la Scarface.
Des brochettes de filles en petite tenue sont invitées. Sont présents
les joueurs du Real Madrid, bien évidemment, les Zidane, Beckham ou Roberto Carlos (…). J’ai compris ce jour-là que les footballeurs vivaient vraiment dans une autre dimension. »


Ainsi, ce sont des histoires de sexe qui expliqueraient la
déchéance de Ronaldinho. Lui et Eto’o se seraient disputé les faveurs
d’un mannequin espagnol (ex petite amie de Ronaldo) d’où des tensions
dans le club du FC Barcelone ; de surcroît, le Brésilien aurait été
évincé de l’équipe par l’entraîneur Franck Rijkaard suite à une
aventure avec sa fille Lindsay.

Jérôme Jessel révèle également que Ronaldo aurait subi une
vasectomie pour éviter de subir le même sort que son camarade
Ronaldinho (encore lui), piégé par une danseuse qui lui aurait fait un
enfant pour couler des jours heureux (une pratique courante au Brésil).


« Je ne dis pas que tous ont baigné dans de sales affaires, mais la
vie amoureuse de Zidane n’est pas celle du bon père de famille, affirme
le journaliste, toujours dans la même interview à Ouest-France. Platini
lui-même n’a pas été épargné. Une faiblesse de sa femme pour Larios (…)
a sans doute contribué à faire perdre aux Bleus la Coupe du monde en
1982. »


Jérôme Jessel évoque également de nombreux dérapages dans le monde
du foot : violences conjugales, viols collectifs, abus sexuels…


« C’est un univers plein d’outrances qui a perdu la boule … » conclut le journaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
footeuz78
membre argent
membre argent
avatar

Féminin Nombre de messages : 609
Age : 29
Localisation : 78
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 0:20



Je veux lire ce livre mais au fond, ce qu'il dit ne m'étonne point
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missbzh44
membre chocolat
membre chocolat
avatar

Féminin Nombre de messages : 214
Age : 30
Localisation : Bro Naoned
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 1:35

Je sais pas pourquoi, mais moi non plus ça ne m'étonne pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viveleraf
membre chocolat
membre chocolat
avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 3:22

Ce qu'il dit ne m'étonne pas le moins du monde!
Quelqu'un peut lire ce livre et nous dire quels joueurs sont visés?
C'est tellement vrai pour beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kari
membre argent
membre argent
avatar

Féminin Nombre de messages : 649
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 14:42

Moi je l'ai lu... je l'avais acheté pour fêter la fin du bac et parce qu'on parlait de Titi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.henry-parker.official.skyblog.com
viveleraf
membre chocolat
membre chocolat
avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 14:49

Racontes nous alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kari
membre argent
membre argent
avatar

Féminin Nombre de messages : 649
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 16:45

Bah le soucis dans ce genre de livres racoleurs, c'est qu'on ne sait jamais trop la part de vérité et la part de fabulations =/

Pour les joueurs visés, y a Titi, C. Ronaldo, l'autre Ronaldo, Ronaldinho, on parle d'Alexandra Paressant, de Zidane, de Makélélé, des Beckham, de Eto'o, et de Lyon [entre autres]

Si vous voulez savoir quelque chose sur un joueur précis, dites-le moi, j'irai ouvrir mon bouquin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.henry-parker.official.skyblog.com
missbzh44
membre chocolat
membre chocolat
avatar

Féminin Nombre de messages : 214
Age : 30
Localisation : Bro Naoned
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 18:13

Je pense effectivement qu'il y a du vrai et du faux, mais sinon as tu apris dans ce livre des trucs que tu n(avais jamais vu dans des journeaux people... car exepté pour les joueurs de l'OL et Eto'o j'avais entendu des trucs sur tous les joueurs que tu a cités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kari
membre argent
membre argent
avatar

Féminin Nombre de messages : 649
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 30 Nov - 18:45

En bref ^^

Ronaldo : ses virées en boîte de nuit; ses orgies avec des professionnelles, les raisons de son divorce avec Milène, son histoire d'amour avec Daniella Cicarelli, sa vasectomie...

Ronaldinho : ses virées nocturnes dans Paris, sa relation houleuse avec Fernandez, leur clash final à cause de la mise au vert qu'il n'a pas respectée et son départ de Paris.

Eto'o et Ronnie : leur clash à cause d'une fille qui sortait avec Eto'o et qui aurait été vue avec son coéquipier

Ronnie et Rijkaard : la relation du joueur avec la fille de son coach.

Alexandra Paressant : toute son histoire de mytho

Zidane : son histoire avec Nadîya, avec Véronika Loubry et le clash avec Materazzi

Titi : l'histoire de son divorce avec Claire à cause de ses infidélités

Maké : ses infidélités et le pardon accordé par Lenoir

Trézéguet : Ses infidélités prises en photos par des maîtres chanteurs

Beckham : Sa relation avec Rebecca Loos puis avec Sarah Marbeck

Rooney : Son escapade avec une call-girl

Cris Ronaldo : ses orgies avec des professionnelles, Nani et Anderson et l'histoire du soi-disant viol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.henry-parker.official.skyblog.com
viveleraf
membre chocolat
membre chocolat
avatar

Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Lun 1 Déc - 19:17

Merci beaucoup Kari! Jz savais pas pour Makelélé...comme quoi certains restent ensemble uniquement par intéret! Les Beckham en sont le meilleur exemple!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kari
membre argent
membre argent
avatar

Féminin Nombre de messages : 649
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Lun 1 Déc - 19:56

Makélélé, son histoire a été assez médiatisée [je m'en souviens parce qu'à l'époque, je ne suivais pas trop trop le football et je l'avais pourtant lu dans un mag people]
Noémie Lenoir avait même accordé une grande interview où elle étalait sa vie : comment elle avait découvert le pot au roses, le fait que Maké ne lui fasse plus régulièrement l'amour, ses fantasmes, ses obsessions, bref de la grande classe signée Noémie Rolling Eyes et finalement, elle lui avait pardonné ses incartades.

Et de rien, n'hésitez pas si vous voulez savoir autre chose Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.henry-parker.official.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur le football   Lun 1 Déc - 22:26

noémie toujours en finesse et pudeur
Revenir en haut Aller en bas
Lola
membre diamant
membre diamant
avatar

Féminin Nombre de messages : 1955
Age : 28
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Lun 1 Déc - 22:42

je me rappele de cette fameuse interview où Noémie étalait toute sa vie privée (même la plus intime Rolling Eyes ), disait ne plus vouloir entendre parler de Claude ( ), disait avoir quitté Londres pour se "réfugier" à l'Hotel Crillon avec leur fils, parlait de ce fameux médaillon en forme d'ours (si je me souviens bien ) que Claude aurait offert à Noémie puis à sa/ses maitresse(s) de l'époque.Bref une longue interview pour raconter la souffrance de Noémie Lenoir et au final Monsieur & Madame sont toujours ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Mer 3 Déc - 22:49

Stevens balance sur Van der Vaart et Kompany




"Kompany
voulait être parfait. Or, il ne l'était pas. Son attitude influençait
négativement toute l'équipe", a expliqué Huub Stevens, son ancien
entraîneur à Hambourg.



"Van der Vaart
fera tout pour prendre une carte jaune pour être suspendu. Cela lui
permettra de fêter l'anniversaire de sa femme en toute liberté." "Zidan
était revenu de la coupe d'Afrique avec 200.000 euros en cash."
"Kompany était tellement perfectionniste qu'il influençait négativement
l'esprit d'équipe."

Voici
quelques morceaux choisis dans le livre de Huub Stevens (écrit par Theo
Vaessen) , l'ancien entraîneur de Hambourg aujourd'hui au PSV. Sans
détour, il revient sur son passage controversé dans le club allemand.

Van der Vaart visé
Selon
les nombreux incidents cités par Huub Stevens, il y a l'attitude
anti-sportive de Rafaël Van der Vaart. Juste avant un match contre
Duisbourg, l'entraineur hollandais explique à son assistant comment
l'actuel joueur du Real Madrid va s'y prendre pour récolter son 5e
jaune de la saison.

Stevens avait prévenu son adjoint
"Il
prendra rapidement son avertissement. Sa femme fête ses 30 ans dans
quelques jours", avait prévenu Huub Stevens. Bingo! Ce jour-là, Van der
Vaart utilise tous les moyens pour se faire remarquer: il dégage le
ballon, conteste toutes les décisions arbitrales... Trois jours plus
tard, il ne sera pas du déplacement à Berlin.

Zidan
L'international
égyptien, Mohamed Zidan, a également retenu l'attention de Huub
Stevens. "Quelques jours après la Coupe d'Afrique remportée par
l'Egypte, il était revenu avec un sac Armani contenant 200.000 euros!
C'était la prime reçue par les Egyptiens. Il ne parlait plus que
d'acheter des voitures de luxe, de nouvelles maisons... Ce n'est pas
l'attitude d'un vrai joueur pro."

Kompany
Arrive
alors le cas Kompany. "Entre les blessures et sa vie privée, il a
rapidement connu beaucoup de problèmes", précise Huub Stevens. "Sur le
terrain, Kompany voulait toujours être au top. Je n'ai aucune critique
à faire là-dessus. Hélas, il tirait l'équipe vers le bas. Il voulait
être parfait mais il ne l'était pas. Et il influençait négativement
toute l'équipe. C'est pourquoi je l'ai parfois écarté de l'équipe.
C'était le début de la galère pour Vincent Kompany à Hambourg. La
suite, vous la connaissez. L'affaire des Jeux Olympiques et son départ
à Manchester City." (chds)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
Kari
membre argent
membre argent
avatar

Féminin Nombre de messages : 649
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Mer 3 Déc - 22:59

Je l'aimais bien Kompany, mais il est un peu con parfois
Qu'il prouve qu'il est un grand joueur avant d'agir comme un gamin ! Et c'est marrant, je me dis parfois que tous les jeunes passant par Anderlecht se prennent vite pour les rois du monde... ils sont au courant que ce n'est qu'un club belge qui arrive en ce moment tout juste à se sortir d'une très mauvaise phase ?
J'me souviens encore de Vincent quittant un entraînement du RSCA en colère et shootant tellement fort dans le ballon [sous le coup de la colère], qu'il avait réussi à l'envoyer hors du terrain Laughing
C'était resté longtemps dans les annales du quartier Laughing

Ah oui aussi, il est inscrit au sein de mon unif... on se demande pourquoi

A la VUB en plus, chez les Flamands
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.henry-parker.official.skyblog.com
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Mer 10 Déc - 23:26

Sexe, mensonges et Internet : le livre-vérité d'Alexandra Paressant


Par Hervé DUGOT




Sexe, mensonges et Internet, sortira le 22 janvier aux éditions du
Rocher. Un livre "confessions" de la fausse fiancée de Tony Parker et
Thierry Henry, Alexandra Paressant.


Qui ne
connaît pas Alexandra Paressant ? Cette jeune femme qui, ces deux
dernières années, a fait les choux gras de la presse en s’inventant des
liaisons avec notamment les plus grandes stars sportives, de Tony
Parker à Thierry Henry en passant par Ronaldinho. Ses mensonges
démasqués, elle a décidé d’écrire un livre pour s’offrir un dernier
quart d’heure de célébrité. Positif et surtout lucratif. Car aux
dernières nouvelles, elle "moisissait" en prison pour une sombre
histoire d’escroquerie bancaire. Et rien de mieux qu’une autobiographie
pour relancer une "carrière" en décrépitude.
Et des histoires racoleuses pour attirer le chaland, comme en témoigne la présentation de ses "confessions"par son éditeur.

"Oui,
j’ai tout inventé. Je voulais une vie de rêve. Je n’ai fait que rêver
ma vie. Mais du fond de ma cellule, la réalité s’est rappelée à mon bon
souvenir. Pourquoi me blâmer ? Moi, jeune femme du Creusot, petite
ville laborieuse et anonyme, je ne poursuivais que la gloire et
l’argent facile. J’ai commencé à y croire en perdant mon innocence dans
les bras de Jean-Pascal, star éphémère de la télé réalité. Puis, j’ai
souillé mon corps dans le lit de footballeurs de seconde zone. J’étais
prête à tout pour parvenir à mes fins. Même à jouer les appâts pour
nourrir en scandales la presse internationale. Des histoires inventées
où je me présentais comme la maîtresse de stars comme Thierry Henry,
Ronaldinho, Tony Parker ou James Blunt.
J’oubliais ainsi mon corps
indomptable maltraité par l’anorexie. La coke me permettait toutes les
audaces comme faire l’amour au téléphone à David Hallyday ou Guillaume
Canet. Ces stars qui n’ont jamais vu mon vrai visage ont fantasmé sur
ma plastique parfaite que je diffusais sur Internet. Des corps
empruntés aux plus beaux tops Model de la planète. Mes complexes
m’avaient interdit d’aller plus loin qu’une place de troisième dauphine
lors de l’élection de Miss Bourgogne.
Aujourd’hui, à 29 ans et
pour la première fois de ma vie, j’ai décidé de dire la vérité.
J’espère ainsi que mon père, trop longtemps absent de ma vie, sera
enfin fier de sa fille."

Ce livre, intitulé Sexe, mensonges et
Internet, sortira le 22 janvier aux éditions du Rocher. Sera t-il aussi
crédible que le "livre-vérité" de Rolland Courbis ? Aussi déchirant que
le témoignage de Loana sur son enfance à la Cosette ? Rien n’est moins
sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
Lola
membre diamant
membre diamant
avatar

Féminin Nombre de messages : 1955
Age : 28
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Mer 10 Déc - 23:54

D'un côté si elle était mal dans sa peau on peut la comprendre mais elle ne se rend pas compte de tous les problèmes qu'elle a pu causer. Rolling Eyes


Dernière édition par Lola le Mer 15 Avr - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Jeu 11 Déc - 0:22

elle est peut etre mal dans sa peau mais elle est surtout folle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
missbzh44
membre chocolat
membre chocolat
avatar

Féminin Nombre de messages : 214
Age : 30
Localisation : Bro Naoned
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Jeu 11 Déc - 0:26

Elle doit avoir de sérieux problèmes cette fille pour s'invneter des histoires pareils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
membre diamant
membre diamant
avatar

Féminin Nombre de messages : 1955
Age : 28
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Jeu 11 Déc - 0:37

C'est clair ! affraid
La chose qui me gène c'est le fait que personne de son entourage n'a essayé de l'aider ou de la stopper dans son délire un peu plus tôt.
Heureusement qu'elle se soit fait choper j'espère maintenant que d'autres folles comme elle ne prendront pas exemple sur elle.
Nempêche elle a réussi à tous fait tourner en bourique pendant prés de 3 ans ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kari
membre argent
membre argent
avatar

Féminin Nombre de messages : 649
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Jeu 11 Déc - 15:13

Je vais l'acheter son bouquin, ça doit être bien drôle Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.henry-parker.official.skyblog.com
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Dim 18 Jan - 17:06



L’arbitrage français est en crise. Pour la première
fois depuis 30 ans, aucun de ses représentants n’a participé au dernier
Euro de football.
Ce camouflet n’a rien de surprenant.


Coups bas, guerres des clans, règlements de compte,
production de faux documents, infiltration par un mythomane corse aux
pratiques louches, pressions des dirigeants de clubs (Aulas à Lyon)...
Aucun ingrédient ne manque au Roman noir de l’arbitrage où l’on
retrouve les mêmes personnes : Vautrot, Quiniou, Batta.

Vautrot : Appelé aux affaires en 1991. "Patron des hommes en noir"
estimé, puis adulé. En 2003, il dérape et l’on découvre qu’il a sa
Cour, ses vassaux, un clan dévoué et qu’il écarte ceux qu’il couche sur
une "black list".

Quiniou : Victime d’une cabale des arbitres contre son autorité
naturelle, avec la connivence de la Fédération française de football.

Batta : Fait l’unanimité contre lui. Train de vie extérieur mais
absentéisme visible. Nommé à l’Union européenne (ne parle pas anglais)
où il fait de la figuration.


L’arbitrage français compte 3 syndicats ! Petits règlements de compte entre amis...

Eric Poulat, dit "Le M. Propre des arbitres" rédige des rapports dans le dos de ses collègues.

Chasse aux sorcières, stages où la convivialité se fait inimitié.
Et même plainte pour "harcèlement moral" de la part d’une arbitre femme.


Parmi les sujets de fond en cours : Pour ou contre la
vidéo pour aider l’arbitrage ? Le sujet reste d’actualité après l’Euro
aux flagrantes erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 10434
Age : 36
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Sur le football   Mar 14 Avr - 23:10

Football : Pirès à jamais Gunner
Mardi soir, Villarreal a été tenu en échec par Arsenal 1-1 lors du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions. Match retour : le 15 avril à l’Emirates Stadium. Cette double confrontation met en lumière celui qu’aucun Gunner n’a oublié : Robert Pirès.


Il était une fois Robert Pirès… ou l’histoire d’un jeune footballer talentueux. Après six saisons passées à Metz, il rejoint Marseille. Les années magiques commencent. Pirès remporte (entre autres) la coupe du monde en 98 et l’euro en 2000. A l’âge de 26 ans, il choisit de rejoindre Arsenal. Refusant l’offre du Real Madrid. L’adaptation à Londres n’est pas évidente. Après sept mois difficiles, le champion du monde 98 prend enfin ses marques. A partir de là, une merveilleuse histoire d’amour naît entre Robert Pires et Arsenal. Chouchou du public d’Highbury, il inscrit 84 buts en 284 apparitions, toutes compétitions confondues. Mais les contes de fée ne se terminent bien que dans les livres. L’histoire entre Arsenal et l’international français ne connait pas la fin désirée.

17 mai 2006. L’heure du divorce a sonné. Les Gunners sont alors en finale de la ligue des champions contre le FC Barcelone. Après seulement 18 minutes de jeu, Jens Lehmann est expulsé. Wenger n’a alors pas d’autres solutions que de sortir un joueur de champ. Son choix se porte sur Pirès. « La plus grosse déception de ma carrière. Wenger m’a tué », confie l’international français à la presse britannique. « La finale se déroulait à Paris. Toute ma famille était là ; j’ai beaucoup souffert ». Ce jour là, le cœur d’un homme se brise, des milliers de supporters voient leur rêve s’effondrer et Arsenal ne soulève pas la coupe aux grandes oreilles. « Je suis vraiment désolé de l’avoir remplacé », s’excuse aujourd’hui Wenger. A-t-il fait le bon choix ? « J’admets qu’être entraîneur s’avère difficile, confie Pirès dans les colonnes de l’Equipe. « Mais je ne penserai jamais qu’il a pris la bonne décision. J’en souffre encore aujourd’hui. Wenger le sait et nous en parlons ».

Trois jours plus tard, l’ancien Messin annonce son départ pour Villarreal. Son parcours avec le sous-marin jaune connaît des débuts difficiles, puisque dès sa première saison, il se blesse au genou. Il restera éloigné des terrains pendant plus de six mois. Depuis son retour, il a su trouver sa place dans le club espagnol. A 35 ans, il est encore capable d’évoluer au plus haut niveau. Il a d’ailleurs récemment prolongé avec Villarreal, jusqu’en 2010.
Un au revoir tant attendu

20 mars 2008 : tirage au sort des quarts de finale de la ligue des champions. Villarreal affrontera… Arsenal. Le cœur de Pirès bat anormalement vite. Excitation et nostalgie s’entremêlent. Le tirage le bouleverse : « J’étais très content mais ça a été pour moi une annonce chargée d’émotion. Et puis, mon objectif était d’affronter les Gunners avant de prendre ma retraite ». Le foot a son côté magique. Il offre quelquesfois un présent inespéré : une revanche… mais surtout un au revoir. Certaines histoires ne s’éteignent jamais. Les supporters garderont toujours en mémoire cet homme humble, qui a marqué l’histoire du club avec son football, mais aussi avec ses valeurs. « Tous ceux qui aiment Arsenal aiment Robert Pirès », confie Wenger. Et pour l’ancien international tricolore, Arsenal restera à jamais dans son cœur. Impossible d’oublier cette équipe qui lui a tant donné. Et malgré la douleur d’être évincé d’une finale tant espérée, Pires n’oublie pas les formidables années passées à Londres : « J’ai toujours entretenu une relation fantastique avec les supporters d’Arsenal. Ces matches seront l’occasion pour moi de leur dire au revoir. Je souffre de n’avoir pas été en mesure de le faire à l’époque. Je voulais remercier le public d’Highbury pour leur soutien ».

Et comment oublier… Pirès a passé six années à Arsenal, au cours desquelles il a remporté deux titres en Premier League (2002, 2004) et trois en Cup (2002, 2003, 2005). Selon Wenger, à l’époque « il était le meilleur joueur du monde à son poste ». Élu joueur de l’année en 2002 par les journalistes anglais, il a été l’un des symboles des Invincibles de 2004. « Arsène m’a fait jouer. J’ai bénéficié de plus en plus de sa confiance et je me suis installé comme un cadre important de cette équipe. J’ai beaucoup appris en m’entraînant aux côtés d’Arsène. Je lui dois tout. Mais je n’ai jamais eu besoin de le lui dire : il le sait ». Deux ans et demi après avoir quitté le maillot des Gunners, Robert Pires va retrouver son club de cœur. Mais il ne jouera pas pour faire de la figuration. Il veut qualifier Villarreal pour la demi-finale contre Manchester United ou Porto. Arsenal n’a qu’à bien se tenir ! « Arsène le sait, je n’ai qu’une seule envie, c’est de le battre », plaisante Pirès. Mais le Rémois a toujours été une personne respectueuse, autant de son public, que de ses entraîneurs passés. « Si j’ai la chance de marquer, je sais que je ne fêterai pas mon but, simplement en respect d’un club et de supporteurs qui ont tant compté dans ma carrière ». La classe, tout simplement.
Laetitia Jacquesson
par Edj Nouvelles
www.ecoledujournalisme.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.allaboutfootballplayers.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le football   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le football
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nike ravit le maillot de l'EDF de football à Adidas
» Quand les grands clubs se servent dans le vivier du football
» Louhans / Football Manager 2008
» [National] Pau Football Club
» Equipe de Bretagne de Football

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All about footplayers and WAGs :: Intimement votre ( forum ouvert même aux invités) :: divers :: lecture-
Sauter vers: